Tissage brésilien : bonne ou mauvaise idée ?

L’univers du capillaire a fortement évolué depuis les dernières décennies. Parmi ces évolutions, on retrouve les extensions. Les femmes qui recherchent à améliorer leur beauté naturelle optent de plus en plus pour les extensions de cheveux brésiliens. Connues pour leur durabilité, leur haute qualité et leur polyvalence, ces extensions offrent plusieurs avantages.

L’origine du tissage brésilien

La rumeur veut que le tissage brésilien soit une extension capillaire venant du Brésil. Et pourtant non ! Cette appellation fait référence au type de cheveux utilisés et non au pays d’origine des cheveux. En effet, ces cheveux nous viennent principalement d’Inde, appréciés pour leur souplesse et leur douceur. Toutefois, les extensions brésiliennes se distinguent par leur qualité plus épaisse, qui est plus proche des cheveux des Brésiliennes.

A lire également : Chaussures femme : les tendances de la saison

Tissage brésilien : la qualification Remy Hair

Chaque cheveu est couvert d’une cuticule, qui lui sert d’enveloppe. Cette composante est déterminante de la brillance et de la douceur du cheveu. Ainsi, si la cuticule est abîmée, le cheveu est cassant. Pour des produits de qualité, c’est-à-dire des cheveux 100% naturels aux cuticules intactes, il est recommandé d’opter pour ceux avec l’appellation Remy Hair. Ces extensions proviennent généralement d’une personne précise. Les cheveux sont ensuite manuellement coupés et traités convenablement.

Poser des tissages brésiliens, comment faire ?

Il est recommandé de faire appel à un professionnel capillaire pour la pose des tissages brésiliens. En effet, cette opération est plutôt technique. Le professionnel commence par tisser les cheveux en formant plusieurs lignes. Les mèches brésiliennes seront ensuite fixées entre ses tresses avec du fil et une aiguille, d’où son nom. Résultat, vous obtenez une chevelure abondante, avec des extensions camouflées.

Lire également : Messieurs, comment porter un débardeur ?

Combien de temps dure la pose ?

La pose d’extensions peut prendre plusieurs heures. En effet, chaque mèche doit être tissée de manière à ce qu’elle soit bien serrée. Si vous êtes sensible, la pose peut très vite se transformer en une séance de torture, d’où le recours à un professionnel. Ce dernier va exercer une pression assez forte sur votre cuir chevelu sans vous faire mal.

Quelle est l’espérance de vie d’un tissage brésilien ?

La durée moyenne d’un tissage brésilien est de 6 semaines, voire 8 semaines tout au plus. Au-delà, vos vrais cheveux auront du mal à pousser et souffriront de cet ajout. En revanche, vous pouvez conserver vos extensions et les réutiliser à volonté. Veillez toutefois à ce qu’elles conservent leur souplesse et leur douceur.

Comment préserver vos cheveux naturels ?

Outre l’aspect esthétique, la pose d’un tissage brésilien permet à vos cheveux de pousser correctement. Vous obtiendrez même un résultat satisfaisant, notamment avec des cheveux en bonne santé. Toutefois, évitez de conserver trop longtemps vos extensions sur la tête. Elles risquent d’abîmer vos cheveux naturels en les étouffant. Gardez en tête que vos cheveux, à l’instar de votre organisme, ont besoin de liberté pour mieux se développer.

Comment entretenir vos extensions capillaires ?

Vos mèches doivent être correctement entretenues. En effet, les bactéries pourront vite y trouver refuge sans une bonne hygiène. Vous risquez alors de subir l’inconfort lié aux démangeaisons. Pour leur entretien, lavez-vous régulièrement les cheveux avec extension avec un shampoing doux avec un ajout ponctuel d’huile de noix de coco. Lors du séchage, tapotez au lieu de les frotter. Attention, il n’est pas conseillé de dormir les cheveux mouillés, au risque d’abîmer vos extensions.

ARTICLES LIÉS